RDC/Surfacturation des forages : chiffres à l'appui, Moïse Katumbi démontre "l'escroquerie"

Photo d'illustration


L'affaire relative à la surfacturation du coût de construction à travers toute l'étendue du territoire national de 1000 forages sur financement du gouvernement congolais, continue à défrayer la chronique en République Démocratique du Congo (RDC).

Alors que le débat autour de cette affaire semblait opposer les membres du camp présidentiel, l'opposition a saisi l'occasion pour dénoncer ce énième scandale financier. Au nombre des opposants qui s'étaient déjà exprimés sur ce sujet qui fait débat à travers le pays, il vient s'ajouter Moïse Katumbi Tchapwe, leader du parti politique Ensemble pour la République. Cet ancien candidat président de la République aux élections de décembre 2023, met à nu ce qu'il qualifie d'escroquerie en parlant de son expérience dans ce domaine et démontre que le coût de construction a été multiplié par dix par rapport au prix normal d 'un fourrage.

"Notre pays est dans un état lamentable. En violation des dispositions de la loi sur les marchés publics, le ministère des Finances débloque 400 millions USD en mode d'urgence pour 1000 fourrages…J'ai réalisé plus de 500 fourrages dans ma carrière, le coût standard pour un est de moins de 20 000 USD. Où va l'argent ?", questionne celui qui a fini deuxième à la présidentielle de décembre.

Par ailleurs, Moïse Katumbi fustige le silence des institutions financières internationales à ce sujet.

"Le FMI et la Banque mondiale gardent le silence face à ce scandale. L'argent gaspillé pourrait aider des millions de compatriotes dans le besoin. La justice congolaise, si rapide avec les opposants, reste silencieuse. La corruption et la mauvaise gestion des fonds les publics posent des questions brûlantes. Qui sont les coupables ?

Moïse Katumbi Tchapwe exige à cet effet que les sanctions soient prises à l'encontre des auteurs de ce qu'il considère comme une escroquerie.

"Les Congolais exigent des réponses et des sanctions sévères contre ceux qui ont orchestré cette escroquerie. Il est temps d'instaurer une transparence totale".

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : la présidence dévoile les profils des prochains ministres avant la sortie du gouvernement
  • RDC : ce deuxième démenti de l'église catholique sur sa prétendue complicité avec les putschistes
  • RDC : le 3ème américain cité dans la tentative de coup d'Etat nie son implication


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments