Tshopo : la province en passe de replonger dans un conflit interinstitutionnel

Photos d'illustration


C'est une scène qu'on espérait ne plus revivre dans la province de la Tshopo. Comme pour la précédente législature passée, un conflit interinstitutionnel avait plongé la province de la Tshopo dans un chaos total caractérisé par l'arrêt de l'élan du développement entamé. 


Le gouverneur Walle Lufungula après sa déchéance par la majorité des députés provinciaux avait catégoriquement refusé de démissionner et les députés qui ne voulaient plus de lui avaient lancé une nouvelle motion de censure pour le déchoir pour une seconde fois. 


Comme cela n'avait pas suffi, la province de la Tshopo est en passe de revivre la même situation. 


En effet, alors qu'elle venait d'être élue députée nationale et que son mandat avait été validé mais aussi que le délai de 8 jours ayant été dépassé, Madeleine Nikomba est revenue la semaine dernière à Kisangani en provenance de Kinshasa. 


Pour certains, c'était une façon pour elle de venir dire au-revoir aux agents et cadres du gouvernement provincial et pour d'autres, elle continuerait à gérer le temps que le président pouvait prendre acte de sa démission et que le ministre de l'État. 'intérieur désigne un intérimaire. 


Lundi dernier, elle a tenu une parade à l'esplanade du gouvernorat ou elle a annoncé le début de paiement des arrivées de salaires des agents et cadres du gouvernement provincial mais aussi dans ses dires elle semblait ne pas déposer le pouvoir et laisser place à son vice pour l'intérim. 


Une situation qui n'a pas plus le président de l'assemblée provinciale, Mateus Kanga. Dans sa lettre envoyée à toutes les banques de la province, Mateus Kanga leur demande de ne plus donner accès à Madeleine Nikomba aux comptes bancaires de la province. 


Pour lui, Madeleine Nikomba ne peut plus engager la province après avoir opté pour son mandat à l'assemblée nationale. Et cela en conformité avec les principes fondamentaux sur la libre administration des provinces tels que modifiés et complétés en ce jour. 

Lire Aussi:
  • RDC : Cinq commissions instituées pour la validation du mandat des sénateurs
  • RDC/Ass.Nat : Christophe Mboso écrit à Vital Kamerhe
  • RDC/Ass.Nat. : les premières orientations de Vital Kamerhe aux députés

  • Mateus Kanga a même menacé les responsables des banques en précisant qu'ils s'exposent à des poursuites judiciaires si jamais ils donnaient accès aux comptes bancaires de la province à Madeleine Nikomba. 


    Madeleine Nikomba va-t-elle après cette pression céder l'intérim à son vice ?


    Une situation qui risque de nous faire revivre un nouveau conflit interinstitutionnel ou d'assister à un bras de fer entre l'exécutif provincial sortant et le président de l'assemblée provinciale.

    Powered by Froala Editor



    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments