img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Actualités

Illustration

Le député national, Guy Mafuta, a alerté ce mardi 28 juin sur des vives tensions à Kamako, cité frontière avec l’Angola.

Selon l'élu de Tshikapa (Kasaï central), cette tension est due à la suite d’une expulsion violante des militaires angolais appréhendés en RDC. Ces derniers poursuivaient les paysannes congolaises dont les champs empiètent le territoire angolais.

Et par conséquence, "l'armée anglaise a assiégé la frontière", a-t-il alerté.

Et d'ajouter :

"Il faudra bien résoudre définitivement ce problème de voisinage. Les angolais à leur tour ont décidé d’expulser violemment les congolais en situation irrégulière. Frontière bloquée, pas de circulation des biens de 1ère nécessité dont dépend la population de ce coin: La crise!".

Jusqu'à la rédaction de cet article, aucun des gouvernements congolais et angolais n'a réagi.

Notez que récemment, les déchets toxiques d'une usine angolaise a spolié les eaux de deux rivières Congolaises (Kasaï et Tshikapa). l'Angola qui a reconnu ces faits, n'a jamais indemnisé les victimes Congolaises de cette spoliation.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate