Masimanimba : début du procès de trois agents de la CENI après plus d'un mois d'incarcération

Image d'illustration


Les trois agents de la CENI/antenne de Masimanimba, arrêtés sur des faits compromettant le déroulement des élections dans cette circonscription, ont été présentés ce vendredi 12 avril, devant le tribunal de Masimanimba.

Le procès ouvert contre ces agents, est pour trois chefs d'accusations, entre autres, pour avoir facilité la fraude électorale lors des élections du 20 décembre 2023, en déployant les dispositifs électroniques de vote dans les véhicules des privés, la perte de certains matériels dont les DEV et pour avoir abusé de la confiance leur faite par la centrale électorale.

À en croire l'avocat au sein du collectif des conseils du Chef d'antenne, Me Olivier Mbangala, seul le tribunal de paix de Masimanimba a compétence de jugé ces accusés sur les faits leurs reprochés.

Cependant, l'avocat de l'un des accusés témoigne : « Ils sont poursuivis pour avoir facilité la fraude électorale en déployant les kits de vote dans les véhicules de certains privés dont les noms sont cités. Ils sont encore poursuivis pour avoir abusé de la confiance placée en eux par la CENI. Ils ont connu la perte de deux machines à voter".

Notons que, c'est après plus d'un mois d'incarcération à la prison centrale de Masimanimba, que le chef d'antenne, le logisticien et l'informaticien de l'antenne de la CENI de Masimanimba ont été présentés au juge.

MI

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC/Ass.Nat : Christophe Mboso écrit à Vital Kamerhe
  • RDC : Cinq commissions instituées pour la validation du mandat des sénateurs
  • RDC : indignation de l'organisation HRW après la détention de l'activiste Gloria Sengha


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments