Machine à voter : Un cahier de charge de la CENI qui dérage !


Le débat est loin de faiblir au sujet de la « machine à voter » de la CENI. Alors que le gouvernement sud-coréen, le pays d’origine de l’opérateur Miru systems qui fabrique ces machines venait de désavouer ces dispositifs, Moïse Musangana, journaliste d’investigation choisi lui, la publication d’un livre pour étaler les imperfections qui ont émaillées le contrat entre la Centrale électorale et Miru Systems.

Concrètement, l’auteur de l’ouvrage intitulé : Qu’est-ce que la machine à voter ? Qu’est-ce que le vote électronique ?  Dénonce la procédure utilisée par la Commission Electorale Nationale Indépendante pour conclure son contrat avec Miru Systems.

Dans son livre, le patron de la chaine de télévision privée « Canal Kinshasa Télévision », fait remarquer que dans ces genres de marchés, la signature d’un cahier de charge est l’apanage du Ministère de l’Intérieur et non d’une commission électorale, indépendante soit elle.

L’auteur reproche aussi à la CENI de ne fournir que peu d’informations sur les terminologies, machine à voter, le vote électronique, semi-électronique  et l’imprimante.

L’auteur donne, dans son ouvrage, des modalités pratiques pour comprendre toutes ces notions qui font la Une de l’actualité en République Démocratique du Congo.

Lydie Bibomba

Lire Aussi:
  • Sommet de KWAHU : la RDC dénonce "la mauvaise stratégie'' de la croissance économique du Rwanda
  • RDC : la force régionale de l'EAC indésirable ?
  • RDC : ce que pense Matata Ponyo sur les performances économiques du pays

  • Post Tags


    leave a reply

    Comments