img

Actualités

Société

Plus de Huit mille hectares de culture ravagés par les inondations des eaux de rivières dans le territoire de Mitwaba. Les pluies torrentielles ont ravagé 4571 hectares dans le secteur Banweshi et 3429 hectares dans le secteur Balomotwa, selon le bilan dressé par l'inspection de l'agriculture pêche et élevage. Beya Mbayo, inspecteur territoriale en charge de l'agriculture, pêche et élevage affirme que les champs de maïs ont été les plus touchés.

" C'est une véritable surprise pour la saison culturale en cours causée par les pluies diluviennes dans notre territoire; surtout les cultures de maïs car cette dernière est pratiquée dans notre territoire sur les plaines alluvionnaires raison pour laquelle les maïs cultivés ci-dessous ont été complètement endommagés" a indiqué Beya Mbayo.

La perte est double pour ce territoire qui n'a bénéficié d'aucune subvention du gouvernement tant au niveau provincial ni central dans le domaine agricole s'inquiéte Mbowa Kalenga Administrateur du territoire de Mitwaba

" Nous avions participé à la table ronde agricole à Lubumbashi. Mais Mitwaba n'a reçu même pas un grain de semence de la part du gouvernement. Et pourtant, nous sommes une entité déconcentrée. Donc, c'est avec leurs propres moyens que ces pauvres agriculteurs ont cultivé mais avec ce qui s'est passé… Ils ont tout perdu même leur semence" a expliqué l'administrateur du territoire de Mitwaba.

Le territoire de Mitwaba a besoin d'une assistance pour éviter une crise alimentaire dans les mois qui viennent plaide l'inspecteur territoriale en charge de l'agriculture, pêche et élevage.

" Nous souhaitons que nos agriculteurs victimes soient assistés par différents intervenants à partir de la culture irriguée des haricots qui dans notre territoire se pratique à grande échelle à partir du mois de juin sans oublier les intrants des différentes cultures qui se intervient au mois de septembre" a dit Beya Mbayo.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate