img

Actualités

Société

Après plus de 8 jours sans travail dans la ville de Goma, au Nord-Kivu, les opérateurs économiques qui sont pour la plupart des pétroliers et boutiquiers, viennent de lever leur mouvement de grève ce mardi 14 avril 2020.

La décision a été prise à l'issue d'une réunion tenue au gouvernorat entre les représentants de différentes associations réunissant tous les opérateurs économiques de la Province, le responsable provincial du Fond National pour l'Entretien Routier (FONER) et le gouverneur Carly Nzanzu KASIVITA.

Pour Providence Muhiga, président des pétroliers au Nord-Kivu, la décision de lever ce mouvement de grève émane d'un compromis trouvé entre leur corporation et le FONER. Avant d'ajouter que les 40% doivent être retenus à la source comme le permet la loi créant le FONER. Chose qui, selon lui, pourrait favoriser l'entretien rapide de toutes les routes qui sont déjà en dégradation avancée.

''Comme cela n'a pas été fait, nous avons demandé que les textes soient respectés, et ces textes nous parlent de la retenue à la source de 40% du FONER'', a-t-il précisé, avant d'ajouter que les réponses à toutes leurs revendications leur seront données dans une semaine.

Pour le responsable provincial du FONER, le mémorandum des opérateurs économiques a été envoyé à la hiérarchie. Impwili Lek Liko leur demande patienter les éléments de réponse dans une courte durée, tout en les appelant au calme.

''Comme la direction centrale est déjà saisie, qu'ils restent calme, d'ici quelques jours, ils auront des réponses à toutes les revendications'', a-t-il rassuré.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate