img

Actualités

[caption id="attachment_2789" align="alignnone" width=""]Photo cellule de  communication de Riposte les personnels soignants enterrant ,une victime décédée d'Ebola au Nord-Kivu [/caption]

Depuis le début de la maladie dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri , le  nombre de cas ne  fait  qu'augmenter , à ce jour la maladie a atteint  1.016  personnes  et la  maladie a déjà  fait  634 victimes .

 

La coordination de  riposte  à sa tête le  Ministre de la Santé et  ses partenaires travaillent  pour limiter l’extension géographique de l’épidémie pendant plus de huit mois , "jusqu’à ce jour, l’épidémie ne s’est pas propagée dans les autres provinces de la République Démocratique du Congo ni dans les pays voisins, bien que le risque reste présent" déclare le Docteur Oly Ilunga ministre de la santé, au-delà des avancées médicales, seule l’appropriation de la riposte contre Ebola par la communauté peut conduire à la fin définitive de l’épidémie d’Ebola la plus meurtrière de l’histoire de notre pays. 

"Dans toutes les zones de santé où la population s’est appropriée la riposte contre Ebola, tels que Beni, Mabalako et Tchomia, la transmission du virus a pu être arrêtée" déclare le ministre Ilunga qui  invite la communauté à une responsabilité collective et individuelle pour mettre fin à la propagation du virus et protéger ses membres en ne cédant pas aux appels à la violence, aux rumeurs et aux faux expert.

Le  ministre de la santé appelle egalement des leaders d’opinion à s’engager positivement en partageant des messages favorisant l’adhésion de la communauté aux mesures de prévention et de protection

 

Patrick ABELY

 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate