img

Actualités

Politique

Kinshasa, samedi 5 octobre dans un coin de la capitale se clôture les assises du séminaire idéologique de l' Alliance Pour la nouvelle classe Libérale débuté dès l'entame du mois en cours. Il s'agit d'un cadre de renforcement des capacités des membres du directoire du parti cher à Jules Bavon Mwamba Mukendi sur la vision et l' idéologie de l' ANCL pour la RDC.

Tout a commencé par les mots de remerciement en direction du Chef du parti pour avoir mobilisé les moyens nécessaires pour la tenue des ces assises qui s'inscrivent dans la droite ligne de la redynamisation du parti. C'était également l'occasion d'opérer des réaménagement de toutes les différentes structures du directoire de l' ''ANCL'' pour se mettre en ordre de bataille pour les prochaines joutes électorales.

Jules Bavon Mwamba dans son mot de circonstance a de prime abord félicité le Chef de l'État pour la mise en œuvre de la gratuité de l'enseignement de base consacrée dans la constitution et mit en garde quiconque s' opposerait à cette mesure salvatrice pour le peuple congolais.

''Tout celui qui ose saboter cette mesure courageuse de Chef de l'État nous trouvera sur son chemin. cette décision est une émanation de la constitution et non une invention du Président de la République lâche t-il sur un ton ferme.''
Aussi le président de l'ANCL félicite aussi Fatshi pour sa première prestation à la tribune des nations Unies à la 74eme Assemblée générale de l'ONU.

''Le Président de la République s'est érigé en un véritable défenseur du continent africain en plaidant pour la cause du Zimbabwe, un pays frère qui est lui sera désormais reconnaissant pour toujours renchérit la patron de l'ANCL''

S'agissant du combat de la vérité des urnes que mène l'ancien Président Martin Fayulu, Jules Bavon Mwamba le qualifie d'une sorte d'acharnement.

''Ce que nous amis de l'opposition sont entrain de faire, il s'agit de l'expression de la haine et de l'acharnement contre le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi. Nous pouvons refaire les élections aujourd'hui, Lamuka ne battra jamais CACH même sur une avenue. Je signe et persiste que Lamuka va mordre la poussière si les élections étaient encore organisées aujourd'hui.''

L' Alliance Pour la nouvelle classe libérale est un parti libérale qui prône le fédéralisme et un régime présidentiel comme régime politique. Parti membres des alliés de l'UDPS Tshisekedi et de facto parti de la plateforme cap pour le changement CACH qui a porté Félix Antoine Félix-Antoine Tshisekedi au pouvoir aux dernières élections de décembre 2018.

Freddy Noël Tshiyoyo

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate