img

Politique

Lambert Mende, ancien ministre de la communication et médias de Joseph Kabila conduit, depuis le week-end dernier, une delegation parlementaire de la République Démocratique du Congo à Washington.

La mission officielle des Parlementaires Congolais conduite par Lambert Mende s'inscrit dans le cadre de la diplomatie parlementaire.

Sans tenir compte des appartenances ou clivages politiques classiques, Majorité-Opposition à la Chambre basse du Parlement congolais, Jeannine Mabunda, la présidente de l'Assemblée Nationale a choisi quelques Députés nationaux pour envoyer aux Etats-unis d'Amérique.

Selon les sources d'election-net.com, Lambert Mende et son équipe auront, pendant leur séjour au pays de Donald Trump, à faire un plaidoyer auprès de leurs Collègues Américains en vue d'obtenir la levée des sanctions américaines qui pèsent sur certains politiques congolais.

Il faut rappeler que lors de son avant dernier séjours aux USA, le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi avait tenté le même exercice de séduction auprès de l'Administration Trump.

La réponse était négative, Washington estime que contrairement aux prétentions de Kinshasa, les sanctions contre les piliers du régime kabila n'étaient pas liées au directement aux élections mais plutôt processus démocratique émaillé des actes de corruption qui ont eu un impact sur la suite des événements.

Plus flexibles que les américains, les européens eux n'ont pas hésité à entamer des discussions sur la possibilité d'une levée partielle de ses sanctions contre les proches de Joseph Kabila.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate