img

Actualités

Politique

La requête de la défense de Vital Kamerhe vient d'être rejetée par le tribunal de paix de Kinshasa/Matete sur son éventuelle mise en liberté provisoire. A en croire Georges Kapiamba, défenseur des droits humains , les juges ont cependant souligné que sa mise en détention préventive durera 15 jours.


Pour rappel, le directeur de cabinet du chef l'Etat est détenu à Makala depuis mercredi dernier. Il est soupçonné d'avoir détourné des fonds alloués au programme de 100 jours du Chef de l'état.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate