img

Actualités

Économie

Politique

Le Directeur général de Safricas Congo S.A, qui a été interpellé par la justice la semaine dernière et qui serait présentement à Makala, avait pris l’engagement de d’achever les travaux confiés à son entreprise, le 31 mai 2020, selon son acte d’engagement dont une copie est parvenue à la rédaction d’election-net.com.

A en croire cette note qui date du 15 février, quatre jours avant son interpellation, David Blattner explique comment son entreprise, Safricas a obtenu le marché de construction de 4 sauts-de-mouton ainsi que le montant perçu.

«…l’Office des Voiries et Drainage entant que Maitre d’ouvrage délégué, avait signé avec nous quatre contrats d’une valeur totale d’USD 13.397.026, 18 HT portant sur la construction de 4 sauts-de-mouton aux sites de RTNC, Socimat, UPN, Pont Cabu (Triomphal-Sendwe) », a-t-il signifié.

Le DG de Safricas signale, néanmoins, que ces travaux avaient connu un arrêt de financement. Ce qui a permis que les ouvrages ne soient pas rendu six mois après le début des travaux, comme convenu avec l’OVD, Maitre d’ouvrage délégué.

Il a, par ailleurs, pris acte, sauf cas de force majeur, l’engagement d’achever les travaux en cours, le 31 mai 2020 « vu que le gouvernement a repris les paiements des acomptes ». Avant d’ajouter que le gouvernement devra également payer des factures des travaux exécutés, dans les 8 jours suivant leur présentation au Maitre d’ouvrage délégué qui est l’OVD.

Rappelons que le Directeur Général de l’entreprise SAFRICAS-CONGO, a été arrêté mercredi 19 février 2020, dans le cadre des enquêtes judiciaires ouvertes sur les travaux de construction des sauts-de-mouton dans la capitale Kinshasa.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate