img

Actualités

Politique

Sécurité

L'affaire de la balkanisation de la République Démocratique du Congo est commentée dans plusieurs sens, pendant que les officiels pointent du doigt certains pays voisins, il y a ceux qui ne mâchent pas leurs mots et disent tout haut que les tireurs de ficelles seraient dans la capitale congolaise.
Au cours d'une interview accordée à election-net.com ce lundi 6 janvier 2020, le député jean Paul Paluku Ngahangondi indique que les alertes des autorités induisent les autorités en erreur, pour lui, les identités fausses qui sont données après interrogatoires par présumés ADF amplifient la situation par le fait que "ce sont les innocents qui sont pointés de doigts pourtant les vrais tireur de ficelles se reposent dans la capitale congolaise"

"Cette même armée qui semble alerté aujourd'hui a déjà induit les autorités au niveau Provincial et National en erreur en donnant plusieurs fausses identités de l'ennemi aux autorités( Ooooh ce sont les les fils du terroir qui sont derrière ces massacres, ooooh ce sont les politiciens du coins, les commerçants, les groupes de pression et la société civile qui sont derrière ces massacres, Oooooh c sont des Islamistes Djihadistes, Ooooh c le MTM…). Que voulez-vous que les autorités disent lorsque leur propre source crédible fait un revirement spectaculaire ? Je pense leur silence est un signe de la sagesse" Explique t-il.

Le vrai tueur serait où, et pourquoi ses masques ne tombent pas?

"Je disais que tant que le vrai tueur continuera à être mis à l'abri de toutes les accusations par les officiels congolais, il continuera toujours à commettre des actes criminels pendant que les innocents seront en train d'être arbitrairement arrêtés par nos services et croupir injustement en prison" révèle-t-il.

En finissant l'élu de Beni, a rappelé cette balkanisation a été dénoncée il y a longtemps, et les complicités qui seraient dans les chefs de décideurs amplifient cette question au lieu de la solutionner.

"Il y a longtemps nous avions dénoncé cette balkanisation dont certains hommes politiques congolais qui sont à Kinshasa seraient complices, nous n'étions pas écouté, heureusement aujourd'hui l'église catholique et l'ECC viennent de dire la même chose, ce plan de balkanisation est réel, et l'armée ne dit pas le contraire," a t-il chuté.

Prince Bagheni Kassero

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate