img

Actualités

Politique

La Cour Constitutionnelle déclaré, tard dans la soirée de lundi 13 avril, conforme à la Constitution, l'État d'urgence décreté par le Président de la République.

Statuant toutes affaires cessantes en ce jour, la Haute Cour a également avalisé les mesures prises par le Chef de État dans ce cadre précis.

Réagissant à la décision de la cour, le député national, Delly Sasanga estime que la polémique autour de la tenue ou non du congrès, n'a plus sa raison d'être. Car, chacun devrait se concentrer sur la lutte contre le coronavirus.

"Maintenant que la Cour constitutionnelle a tranché dans la continuité de sa jurisprudence 2007, que chacun range son épée et que l’on se concentre, dans l’union et la discipline, sur la seule crise qui nous assaille: la lutte contre le COVID19", a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Il sied de rappeler que le président du sénat, invité sur Top Congo FM, avait laissé entendre que la convocation du congrès servirait aux deux chambres du parlement de prendre acte de la décision du chef de l'État sur l'état d'urgence. Ce, pour "éviter la crise institutionnelle". Aux yeux des observateurs avertis, Alexis Thambwe Mwamba indiquait implicitement que le Chef de l'État avait pris une décision anticonstitutionnelle, sans consulter les deux chambres du parlement et le gouvernement national.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate