img

Actualités

Éducation

Après des tensions ayant occasionné plusieurs dégâts humains et matériels à l'Université de Kinshasa, le ministre de l'enseignement supérieur et universitaire vient de prendre des mesures fermes afin de stopper la répétition de ces actes qu'il qualifie d'inciviques.

Dans une déclaration rendue public ce mardi à Kinshasa, Thomas luahaka suspend toutes les activités au sein de cet établissement universitaire.

Il ordonne aux occupants des homes et et résidences estudiantines de l'UNIKIN d'évacuer volontairement le lieu en déans 48 heures. Passer ce délai, insiste-t-il, recours sera faite à la force de l'ordre.

Pour rétablir la paix dans cet espace de savoir, le ministre de l'ESU promet de lancer une opération d'identification des seuls Étudiants réguliers qui vont être réinstaller dans le Home.

Pour faire appliquer ces mesures prises en toute urgence, il instruit les services de sécurité, la police, et la justice de procéder le plus rapidement possible à l'identification et à l'arrestation des auteurs de ces forfaits afin qu'ils soient punis sévèrement conformément à la loi.

Enfin Thomas luahaka a instruit au comité de gestion de l'Université de Kinshasa de collaborer à l'application de cette décision.

Il convient de rappeler que ces échauffourées entre étudiants et policiers sans principalement causées par la hausse des frais académique.

Cette situation a entraîné des blessés graves du côté des étudiants et des éléments de la police nationale dont un agent de l'ordre a été assassiné, précise le patron de l'ESU.

MBOMBO NGUSU.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate