img

Actualités

De l'arrestation à la prison en passant par la saga judiciaires, Jean-Claude Muyambo est revenu sur la période sombre de sa vie. Ce lundi l'opposant s'est adressé à l'opinion nationale et internationale sur ce qu'il qualifie de vraie raison de son incarcération, cinq jour pour jour à la prison centrale de Makala.

L'opposant a affirmé que le régime Kabila l'a incarcéré pour sa lutte contre la révision constitutionnelle. Le président national de Scode a cité nommément les noms des émissaires de la Kabilie qui l'ont courtisé pour le faire changer d'avis

" J'ai dit à Lukusa d'aller faire un tour à Lubumbashi et de consulter l'avis de la population. Je ne pouvais pas sacrifier tout un peuple pour un poste politique ou pour l'intérêt d'un individu ". a déclaré l'opposant, qui se dit notamment victime d'un refus à assouvir la faim d'Evariste BOSHAB, alors Vice-premier et ministre de l'intérieur qui tenait mordicus à évincer Matata Ponyo du poste de premier ministre à Jean Claude Muyambo Kyassa la vice primaire de son choix.

Le président National de la plateforme Alternance pour la République a dévoilé au grand public toute la scène de son emprisonnement. Très emotionné et après un moment de silence, Jean-Claude Muyambo lâche ces paroles :

" Ce n'était pas facile… je n'aimerai pas que l'un de mes enfants, l'un d'entre vous puisse subir ce que j'ai subi. Non. Nous avons eu à faire à des bandits, un jour il faut qu'ils répondent de leurs actes . Ils doivent répondre."

Revenant sur les changements intervenus sur la scène politique au pays, Jean-Claude Muyambo promet de fixer l'opinion sous peu

"Dans vingt jours, je vais donner ma position par rapports à la politique du pays ",a dit MUYAMBO KYASSA .Mais déjà,il annonce son ambition qui n'est rien d'autre que de " déboulonner le système pour une nouvelle classe politique ." a promis le bâtonnier.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate