img

Actualités

Économie

Politique

Société

Le Conseil d’Administration de la société Minière de Bakwanga a signé récemment un contrat avec AM Developments International , une firme roumaine pour un appui financier de 200 millions de dollars américains, pour la relance des activités de production de diamant à Mbuji-Mayi, capitale Provinciale du Kasaï oriental.

Selon une source à la Miba, la société AM Developements n'est spécialisée dans l'exploitation minière mais plutôt dans la construction.

Le ministre de porte feuille est-il derrière le scandale ?

Selon cette source qui se confie à Election-Net,le partenariat entre la Miba et AM développement a été favorisé par le ministre du Portefeuille, Clément Kwete. Celui-ci a eu à signer un accord de coopération avec une société de construction à hauteur de 200 millions de dollars pour trouver aussi sa part. ce marché semble passé pour une histoire de "cop"de commission entre et le conseil d'administration et le ministre.

Selon des sources à Mbuji-Mayi, un chèque de 30 millions de dollars non remboursable a été libéré pour liquider des commissions et rétro-commissions, des arriérés des salaires ainsi que des indemnités réclamées par la société canadienne BGM, dont le contrat venait d’être résilié pour de doute sur sa capacité financière et technique d’aider la Miba à relancer sa production.

Dans cette situation, le ministre aurait aussi exigé sa part avant de debuter l'exploitation alors que la population ressuscité son espoir pour relancer des activités de cette chérie société de la province Est Kasaienne,sur terrain rien de concret d ela relance . affirme un autre agent de la Miba .La société collabore avec des constructeurs Roumains dans le seul but d'exploiter de leur manière les ressources minières de la Miba sans que les populations bénéficiaires ne puissent jouir des retombées de cette soit disant nouvelle relance de la société. Le fait de procéder à une collaboration avec une société de construction crée un débat à Mbuji-Mayi, à qui profiterait ce scandale financier ?

Le ministre des Mines a-t-il aussi une responsabilité dans ce scandale minier?

Certains pensent que AM Developments International a un agenda caché ,en se présentant sous une autre casquette autre que son cahier de charge laisse indiquer un complot financier planifier ensemble avec quelques hauts responsables du pays dont le ministre de mines et son collègue de porte feuille pour exploiter le site minier de polygone de la Miba, à Mbuji-Mayi avec des réserves de diamants qui sont évaluées, à au-moins un milliard de dollars américains. selon les experts en minéralogie,la firme AM développments devrait s'arrêter à 30 millions de dollars, somme libérée mais pas avoir la main sur les mines dont son montant est inférieur ,visiblement c'est un coup qui paraît sous l'ombre du ministre de portefeuille et de son collègue des mines pour orchestrer ce coup dans le gisement de polygone. election-net a tenté de faire réagir sans succès les ministres cités dans cette affaire.

Dossier à suivre !

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate