img

Actualités

Économie

Société

Vivent tension au sein de la Génie civile de Kotakoli, dans le territoire de Mobayi-Mbongo.

Motif, les agents et cadres de ce service public revendiquent le paiement de trois mois de leurs salaires par la banque Afriland qui selon eux n'aspire aucune confiance.
Contacté par elections-net.com, un agent qui a recquis l'anonymat se déchaîne :

«Nous ne pouvons pas comprendre qu'une banque modifie le système de paiement sans notre accord. Le salaire a un caractère alimentaire et l'État congolais nous paie mensuellement, mais quand l'argent arrive à la banque Afriland, le salaire nous parvient après 3 mois au lieu d'un mois. Cette banque a instauré la paie trimestrielle sans notre consentement et en violation même des engagements qu'il a pris avec le Gouvernement est mauvais.
Ce qui est grave, on retranche 30 dollars sur chaque agent pour un motif que nous ne connaissons pas», a-t-il déclaré à election-net.com.

«Et puis chose grave encore, le Gouvernement venait de nous ajouter une somme de 40.000 FC sur nos salaires, mais cette banque ne nous les a jamais payés. C'est un détournement pure et simple que nous dénonçons et condamnons avec la dernière énergie.
Ça fait aujourd'hui 3 mois que nous sommes impayés et à cause de ça, certains agents sont morts de soucis, les autres sont gravement malades et la vie devient très difficile pour nous», poursuit notre source avant de solliciter l'implication du Gouvernement central.

Ces agents de l'État ne sachant à quel saint se vouer disent attendre une réponse favorable de Kinshasa afin qu'ils soient rétablis dans leurs droits les plus légitimes.

Des sources proches de la banque incriminée avancent que la situation sera décantée d'ici-là.

MBOMBO depuis Gbadolite.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate