img

Actualités

Politique

Société

La Société Civile, forces vives du Maniema, (SOCIMA) estime dans un point de presse tenu par son président de coordination Stéphane Kamundala ce Samedi 22 février que le gouverneur du Maniema Auguy Musafiri Nkola Mioma ne mérite pas diriger le Maniema.

La Socima dit avoir constaté que Auguy Musafiri Nkola Mioma n'est pas à la hauteur de la gestion du Maniema.

Ainsi, elle lui demande de démissionner dans les 10 jours suivants son point de presse.
Dans le cas contraire, la Socima promets d'initier une pétition auprès de la population du Maniema, afin d'exiger à l'Assemblée Provinciale.

Alors que la réaction du gouverneur incriminé se fait attendre, c'est la cellule presse et communication de son cabinet qui a en début de soirée, publié un message sur les réseaux sociaux, indiquant que le gouverneur de réserve de tout commentaire, avant d'ajouter qu'il appelle néanmoins toute la population du Maniema au calme et qu'il promets de se prononcer au moment opportun, par voies autorisées pour éclairer l'opinion sur ces accusations que sa cellule presse et communication qualifie des gratuites et sans fondement.

Il importe de signaler que cette sortie médiatique de la Socima vient s'ajouter à plusieurs autres voies ayant remis en cause les capacités de Auguy Musafiri Nkola Mioma de diriger le Maniema, et qui n'ont produit jusque-là aucun effet.

Depuis Kindu, Kilikumbi LUSUMBASUMBA Isaac.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate