loader
img

Actualités

Joseph Mbaya Kabwe Wa Muadi, candidat du front commun pour le Congo à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Mwene-ditu et à la députation nationale dans la circonscription électorale de Luilu est accusé d'entretenir une milice des Maï Maï avec certains dignitaires d'origine kanyok.

Selon plusieurs sources, le président fédéral de l'ACDD pour la province de Lomami a lancé sa troupe dans le but d'anéantir une franche de la population qui parle la langue luba (Tshiluba) et parce qu,elle soutient les candidatures du principal parti de l'opposition aux échéances électorales du 30 décembre 2018.

<< Ils nous ont empêcher de ne pas aller au marché en disant que comme vous soutenez les candidats de l'UDPS, aller chercher votre marché de Baluba. Ça c'est pour les Kanyok […] Ils avaient des manchettes à mains qui leur donnaient la force d'intimider et de créer la terreur dans la population >>, a expliqué un témoin qui requis l'anonymat.

Pour mémoire, un groupe d'individus identifier comme les Maï Maï avaient érigés des barrières dans la matinée de ce samedi 22 décembre 2018 au quartier Ditu-BUKASA dans la commune de Musadi empêchant les vendeurs et passagers d'origine Luba de vaquer librement à leurs occupations.

Socrate Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate