img

Actualités

Politique

C'est à travers un message d'indignation adressé à l'opinion tant nationale qu’internationale que le coordonnateur de LAMUKA, Adolphe Muzito, exige la libération pure et simple de Mike Mukebayi, son conseiller en communication.

Le coordonnateur de LAMUKA, dénonce l'instrumentalisation de la justice par un régime qui combat la vérité et la liberté d'expression.

" Le président de la Cour d'appel de la Gombe et le Procureur général près cette Cour, doivent dire le droit et rien que le droit et refuser d'exécuter des ordres manifestement illégaux venant d'un pouvoir d'oppression", s’insurge Aldophe Muzito.

Il sied de noter que c'est depuis le 7 février 2020, qu'un arrêt de la Cour constitutionnelle avait réhabilité les immunités parlementaires de Mike Mukebayi.

ADK

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate