img

Actualités

Politique

Sécurité

Face aux jeunes ressortissants du Nord Kivu vivant à Kinshasa le gouverneur Carly Nzanzu KASIVITA est revenu sur plusieurs questions qui font débat dans sa province dans une conférence qu'il a animée avec le président de l'Assemblée provinciale Robert Seninga dans la capitale congolaise ce dimanche 22 décembre 2019.

Parlant de l'insécurité, le patron de l'exécutif provincial est revenu sur certains événements passés qu'il considère comme sources majeures de l'insécurité qui écume plus d'une contrée au nord Kivu.

"Une autre grande erreur de la République du Zaire fut d’accepter de recevoir avec armes et munitions les miliaires et réfugiés Rwandais en 1994," a t-il rappelé.

Les rebelles ADF bénéficieraient d'un appui de l'extérieur

Pour le gouverneur du nord Kivu, les ADF qui font la loi dans la partie Nord de la Province auraient une bénédiction de certains pays voisins, il appelle toutes les provinces à se solidariser avec le territoire et ville de beni qui sont les principales cibles de l'ennemi.

"Les ADF recrutent non seulement au Congo ( parfois par force =Kidnapping) , ils recrutent aussi au Rwanda, au Kenya , au Mozambique , en Ouganda, au Burundi,
J'ai toujours dit que les ADF, les FDLR et les groupes armés locaux constituent un frein au développement de la province du Nord-Kivu, voilà pourquoi leur traque doit continuer," a t-il indiqué.

Il y a une voie de sortie

"Au delà de nos sensibilités politiques , nous devons tous comprendre que c’est la République qui est attaquée à partir de Beni, c'est à ce niveau que je demande aux jeunes du Nord-Kivu et d'ailleurs à s’investir dans la dynamique de la recherche des vraies informations, a t-il indiqué.

Prince bagheni kassero

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate