img

Actualités

Société

Pourtant appelées à être dans la rue ce dimanche 8 mars 2020 pour une marche pacifique, organisée par la Synergie des Organisations Féminines dont le Conseil de la jeunesse section genre, les femmes de Beni doivent s’organiser pour faire leur manifestation à une autre date que celle du 8 mars. La décision est de l’hôtel de ville qui rencontrerait moins l’assentiment de plus d’une femme.

Dans cet accusé de réception qui date du 5 mars, dont une copie est parvenue à election-net.com ce samedi 7 mars 2020, l'autorité urbaine demande aux organisateurs de cette activité de se conformer aux prescrits du thème choisi au niveau national dans le cadre de la commémoration de cette journée dédiée aux droits de la femme.

Nyonyi Mwanakawa Masumbuko dit prendre bonne note de la lettre envoyée par Esperance Kazi, Présidente de l’organisation One Girl Leader (OGOL) et extériorise son avis favorable quant à l'organisation de cette manifestation à une autre date que celle du 8 mars à condition de prévenir l'autorité 48 heures à l'avance. Ce, pour des dispositions utiles et en conformité aux lois de la République Démocratique du Congo.

Il faut noter que cette marche avait pour objectif de condamner ce qui serait considéré comme silence témoigné par les autorités et la communauté internationale face à la persistance des massacres dans la région de Beni.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate