img

Actualités

Kambale Zawadi a été tué et son enfant blessé à la jambe, dans une incursion des personnes non autrement identifiées la soirée du samedi 2 mai 2020 à Kiziba 1, Groupement Mudja, territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu.

Contactée par election-net.com, la société civile forces vives de Nyiragongo, par le truchement de son Président Mambo Kawaya, souligne que l'absence totale de l’Etat est la cause de l’insécurité grandissante dans ce coin du pays.

Il a annoncé qu’une rébellion en gestion dirigée par Pascal SHAMBOKO, un ancien Colonel FARDC qui a déserté et qui est à la base des assassinats, kidnappings et cambriolage des maisons dans cette partie de la province.

Ainsi, il appelle les autorités politico-administratives à prendre cette question avec tout le sérieux possible. Ce, pour imposer une autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire de Nyiragongo et que les gens qui se promènent en plein jour avec des armes soient traqués

«D'abord, nous voulons sentir la présence de l'État Congolais, car il y a une faiblesse très remarquable. Les armes circulent dans les quatre coins du Territoire et ceux qui les détiennent ne soient inquiétés. Ce groupe armé en gestation doit être traqué sans complaisance, aucune », a-t-il indiqué à election-net.com, avant d’ajouter que l’installation du vrai « Mwami » à la tête de la Chefferie de BUKUMU, qui reste un besoin vital de la population, pourrait contribuer au retour de la sécurité dans tout le territoire de Nyiragongo.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate