img

Actualités

Politique

La situation sécuritaire reste préoccupante dans la province du Haut-Katanga notamment à Lubumbashi et à Kasumbalesa. Dans ces deux villes, plus aucune nuit ne passe sans que l'on ne déplore un cas d'agression, de vol à mains armées et même de viol.

Cette situation préoccupe le gouvernement provincial qui a rapidement convoqué le conseil provincial de sécurité ce mercredi dans la soirée.

Le ministre provincial de l'intérieur qui en a fait le compte rendu a déclaré que le conseil de sécurité relève que la situation est relativement calme en droit de quelques cas de criminalité relevés à Lubumbashi et Kasumbalesa.

Le mode opératoire de criminel s'apparente au sabotage pour soulever la population contre le pouvoir en place relèvent les autorités qui promettent des enquêtes pour retrouver le pouvoir en place.

Les patrouilleurs mouillés…

Le conseil des sécurité a en outre ordonné l'interpellation sans délai des équipes des équipes des patrouilleurs affectés dans la commune de la Ruashi. Le même sort est réservé au commandant du commissariat Kampemba-Ruashi pour répondre de leur négligence dans l'accomplissement de leur mission.

En début de cette semaine des cas d'insécurité ont été signalés à Lubumbashi. Un militaire a été tué et une femme a été violée à Kasumbalesa par les assaillants qui généralement sont lourdement armés lors de leurs opérations.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate