img

Actualités

Société

Le Gouvernement provincial du Haut-Uele a annoncé, ce dimanche 8 mars 2020, son projet de construction de la maison de la femme dans la ville d'Isiro.

L'objectif étant, selon le Gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa, d'offrir un cadre d'échange entre les femmes du Haut-Uele pour la défense de leurs droits et libérés fondamentaux.

Cette annonce faite au stade de Kinkole à l'occasion de la célébration de la journée Internationale pour la défense des droits de la femme a également était l'occasion pour le chef de l'Exécutif provincial de sensibiliser ses concitoyens au sujet de son chantier d'urbanisation de la ville d'Isiro et de la plupart des agglomérations du Haut-Uele avec leur extension afin de donner la possibilité à chacun d'entre eux d'acquérir une portion de terre conforme aux normes urbanistiques.

Bien avant le mot de circonstance de l'autorité provinciale, Françoise Azaro Kany, ministre du Genre a fait remarquer dans son discours que "la promotion de la femme est une priorité nationale grâce à la volonté et au soutien du premier avocat des femmes, son Excellence Monsieur le Président de la République et Chef, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo".

Parlant de la situation de la femme dans sa province, Françoise Azaro Kany a salué le leadership du Gouverneur de province qui a "toujours cru fortement aux potentiels des femmes en mettant en exergue l'autonomisation de la femme et la promotion des droits de la femme et de l'enfant dans le programme d'actions de son Gouvernement provincial".

Pour sa part, la cheffe de la division provinciale Genre, Famille et Enfant, Elisabeth Kataniongi Tungwa a interpellé les femmes du Haut-Uele sur la prise de conscience en vue de défendre ses droits.

"Sans se réduire aux marches et festivités, le mois de mars dédié à la femme constitue le moment propice destiné à lui permettre de faire un bilan de sa lutte et de capitaliser les progrès réalisés tout en multipliant des stratégies susceptibles d'améliorer les rendements dans l'avenir", a-t-elle souligné.

De son côté, Lucie Dangi du collectif des femmes du Haut-Uele a demandé au Gouvernement provincial de mettre en oeuvre son projet de construction de la maison de la, l'accès aux soins de santé et éducation de qualité pour toutes les femmes du Haut-Uele.

Commencé par une marche de santé, la journée du 8 mars s'est clôturée par un match de football opposant les équipes féminines des Forces Armées de la République Démocratique du Congo-Police Nationale Congolais à celle de la société civile.

Au bout d'une trentaine de minutes, c'est la société civile qui a arraché le trophée après avoir manqué l'unique but de la partie. Dans son mot de clôture, le Gouverneur de province a promis d'octroyer des frais d'entraînement pour les équipes de sa province afin de préparer la fête du 30 Juin dont il souhaite grandiose avec l'arrivée des plus hautes autorités nationales à Isiro.

Bien avant, Christophe Baseane Nangaa a remis 500 sacs de ciment pour le parachèvement du chantier d'élargissement du bâtiment de la paroisse saint rosaire d'Isiro où il avait pris part à la messe de ce dimanche.

election-net.com/ cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate