Guerre à l'est : Voici comment les drones livrés par la Chine bouleverseront les combats entre les FARDC et M23

Ph. d'illustration drone CH-4


La République démocratique du Congo (RDC) a récemment reçu une livraison de drones de combat de la part de la China Aerospace Science and Technology Corporation. Cette acquisition vise à renforcer les capacités des Forces armées de la RDC (FARDC) dans la neutralisation des rebelles du M23.

 Les informations relayées par Africa Intelligence, indiquent que trois drones d'attaque Caihong 4 (CH-4) ont été livrés, tandis que six autres drones seront acheminés d'ici la fin du mois, portant le total à neuf drones CH-4.

Le drone chinois CH-4 est un engin sophistiqué, capable de lancer des missiles depuis une altitude de 5 000 mètres (16 400 pieds), ce qui lui permet de rester hors de portée de la plupart des canons antiaériens. Sa conception lui confère également une plus grande portée de vision, lui permettant de tirer depuis des positions offrant une vision plus large du champ de bataille. 

Le CH-4 appartient à la série de drones connue sous le nom de "Rainbow", qui se distingue par ses dimensions imposantes et son utilisation principalement axée sur la reconnaissance et les attaques. Mesurant 8,5 mètres de long et avec une envergure de 18 mètres, le CH-4 est capable de tirer des missiles air-sol tout en volant à une altitude de 5 000 mètres, selon les déclarations de l'entreprise Chinoise.

Cette acquisition de drones CH-4 par la RDC représente un tournant majeur dans le conflit qui oppose les FARDC au M23. 

Les drones CH-4  changent la donne dans les combats

Les drones fourniront aux forces armées congolaises un avantage considérable en termes de surveillance et de frappe précise. Grâce à leur capacité à voler à haute altitude et à tirer des missiles à partir de positions sécurisées, les drones CH-4 peuvent détecter les mouvements et les positions des rebelles avec une grande précision, permettant aux FARDC de planifier des opérations plus efficaces et ciblées.

L'utilisation de ces drones dans les combats à l'est de la RDC pourrait également réduire les pertes humaines, tant du côté des forces armées congolaises que des civils innocents pris au piège du conflit. Les capacités de surveillance avancées des drones permettront d'obtenir des renseignements en temps réel sur les positions ennemies, facilitant ainsi la planification d'opérations plus précises et limitant les risques d'engagements imprévus.

Cependant, il convient de noter que l'introduction de ces drones de combat ne résoudra pas entièrement le conflit. Les drones sont des outils militaires, et leur efficacité dépendra de la stratégie globale mise en œuvre par les FARDC.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Crédit carbone : à Washington, Nicolas Kazadi vante les progrès significatifs réalisés par la RDC
  • Sud-Kivu : la démolition des maisons sur la colline ITFM enfin confirmée
  • Haut-Katanga/Gouvernorale : une candidate indépendante menacée de radiation de son parti politique

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments

    Bakubikila ntambue Louis

    l'Eternel aide notre pays, nous ne sommes pas le pays qui pratique le mo sexuelle, seigneur Jésus Christ aide nous.

    Reply (0) Like (0) Dislike (0)

    For post reply you need to login your account. Login Now