loader
img

Actualités

[caption id="attachment_3750" align="alignnone" width=""]Photo  Election-net (@Patrick Abely)Illustration de la campagne des élections sénatoriales du Nord-Kivu[/caption]

Le procureur général près la Cour d’appel de Mbandaka dans la Province de l’Équateur, a lancé des mandats d’amener contre quatre députés provinciaux de cette province, Il s'agit du vice-président de l’organe délibérant Alexis Nkumu du  (MLC), du rapporteur Lopose Peter du  (PALU-A), du questeur Ruphin Elodji (MLC) ainsi que la présidente de la commission économico-financière Marie-José Molebo, toujours MLC.

Ces élus sont accusés d’avoir monnayé leurs voix lors des sénatoriales d’avril 2019.

Cette décision du procureur avait poussé les 20 députés de 21 que compte cette assemblée  à  l'adoption d'une recommandation demandant au gouverneur de déclarer le  procureur général près la Cour d’appel de Mbandaka personae non grata,(indésirable) dans la ville car ne peut poursuivre cet action à l'endroit des ces élus en pleine session , ceux qui n'a pas inquiété   le procureur qui a maintenu  sa position  de traîner ces parlementaires devant la justice , justifiant  son acte posé  et qui  doit être exécuté  car ne  dépendant  pas  de sa hiérarchie.

 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate