img

Actualités

Politique

Après l'arrestation du directeur du cabinet de l'État, Vital Kamerhe, les voix s'élèvent de partout pour encourager l'appareil judiciaire à s'intéresser même aux dossiers antérieurs ayant trait à la corruption ou au détournement de deniers publics.

C'est le cas du professeur Kin-Kiey Mulumba, ex candidat à la présidentielle de décembre 2018 et appuie électoral de l'actuel président. Dans un message sur son compte Twitter ce dimanche 12 Avril 2020, le natif de Masimanimba a encouragé publiquement la justice congolaise à ''aller piocher'' dans tous les dossiers de ces 20 dernières années, en priorité "le projet de la honte sauvé in extremis de fibre optique".

Il faut noter que l'arrestation du directeur de cabinet du Chef de l'État, n'est pas commentée dans un même sens par les politiques et analystes congolais. Pendant que les pro crient à l'acharnement, d'autres par contre estiment que cette interpellation est un signal fort d'un État de droit, plaident pour que les autres dossiers antérieurs puissent être aussi une préoccupation majeure de la justice congolaise.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate