img

Actualités

Politique

La tension reste vive depuis quelques jours  à la fédération de l'Union pour la Démocratie et les Progrès Social Udps fédération de Bukavu, ce malaise au sein du parti présidentiel suscite des  réactions même au niveau de la capitale congolaise,et cela après la nomination d'un président fédéral ad intérim , mécontents de cette désignation les militants de l’Udps Bukavu    ont assiégé  depuis le weekend dernier  la permanence de leur parti nuits et jours pour contester  la décision du secrétaire général du parti Augustin Kabuya,  nommant Edward Ilunga  au détriment de Théodore Museme.

Dans un message adressé aux Combattants  de l’Udps Bukavu relayé par le fédéral écarté, Fils Mukoko  s’oppose au remplacement du dirigeant actuel du parti   et   remet  en cause la décision du secrétaire général Augustin Kabuya et encourage  la base de ne pas baisser le bras. Pour lui le secrétaire général cautionne le clientélisme au sein du parti en procédant à des nominations qui soulèvent des controverses.

«Je suis de même morale avec la base de Bukavu. On ne peut pas amener un parvenu et opportuniste pour diriger un parti parce que l’UDPS a déjà gagné le combat », a-t-il déclaré sur des propos relayés par Museme. Ajoutant  que l’UDPS est un parti de la base, et celle-ci  a un dernier mot. Selon d’autres membres de l’UDPS Bukavu, l’actuel secrétaire fédéral Edward Ilunga est accusé d'avoir '' fuit les combattants pendant les  moments difficiles et ne peut pas revenir pour diriger au moment actuel.

Dossier à suivre  

Héritier Bashige depuis Bukavu.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate