img

Actualités

Politique

Santé

Samedi, la République Démocratique du Congo a dépassé la barre de 300 cas de personnes infectées au covid 19 cela, après  les mesures prises par les autorités ,dont le confinement de la seule commune de la Gombe épicentre de la pandémie pour stopper l'expansion. 

Selon les spécialités de l'Institut national de recherche Biomédicale, en moyenne , 15 nouveaux cas sont recensés au pays,mais le nombre majeur  des nouvelles contamination sont comptabilisées à Kinshasa. 

A ce jour , 327 cas des personnes sont touchées par la maladie, dont 25 décès. Cette montée en  puissance du nombre des malades du covid 19 reste inquiétante. Pour les spécialistes, la maladie pourrait atteindre son pic. Les  autorités de Kinshasa ont confiné une partie de la ville, à savoir la commune de la Gombe, pour arrêter la chaine de contamination mais le  nombre de malades n'a cessé d'accroître,au-delà de cette situation,l'inconscience de la population, le non respect des gestes barrières ( mesure de rassemblement)qui du reste   peine pour son applicabilité. 

Plusieurs personnes s'attendaient à un élargissement des mesures de confinement progressif  d'une partie essentielle de la capitale congolaise , mais ,ont été surpris par l'annonce du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila annonçant le deconfinement progressif de la Gombe ainsi que  le port obligatoire des masques sur toute l’étendue de la capitale , la police a été associée pour veiller au respect de cette nouvelle mesure en dépit de leur non applicabilité effective.

Patrick Félix Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate