Volcan Nyiragongo : Un administrateur parmi les présumés détourneurs du don de la fondation Denise Nyakeru

Les déplacés suite à l'eruption volcanique/ ENET/ Prince Bagheni

C'est depuis le samedi 5 juin que 4 personnes étaient arrêtée par la police nationale congolaise de Rutshuru, parmi celles-ci deux ont été relâchées, c'est ce que renseigne à election-net.com ce mercredi 9 juin 2021, Mbusa Mukanda Aimé un des notables de Rutshuru.

Celui-ci souligne ensuite que le dimanche 6 juin que l'administrateur du territoire de Rutshuru, Justin Mukanya Kasombo fut interpellé à son tour.

Et le lundi 7 janvier vers 15h deux autres présumés détourneurs par la même police, tous ont été transférés à la prison centrale de Goma communément appelée Munzenze depuis le lundi 7juin 2021.

En outre, il a rappelé que plusieurs familles de Goma et Nyiragongo qui se sont retrouvées à Rutshuru étaient acceuillies par leurs familles et d'autres par les gens de bonne volontés

''[…], Nous remercions les églises pour la facilitation d'accueillir les sinistrés et l'encadrement. Pendant le retour progressif de Rutshuru pour Goma nous voudrions que le ministre en charge des affaires sociales puisse auditionner les sinistrés pour leur demander ceux qu'ils ont reçus comme don. Moins de 50% ont été enregistrés, d'autres enregistrés sur des fausses listes'', a-t-il souligné

Enfin, Mbusa Mukanda Aimé a révélé que les sinistrés préfabriqués ont été nombreux que les vrais sinistrés, d'où sa demande aux autorités compétentes d'enquêter sur cette question pour que les coupables de ce détournement répondent de leurs actes devant la justice.

Prince Bagheni, à Goma