Volcan Nyiragongo : la population appelée au calme

Volcan VIRUNGA. Ph de tiers

L'Observatoire Volcanologique de Goma (OVG) a dans son récent bulletin parvenu à Election-net.com ce mercredi 5 janvier 2022, informé les populations de Goma, Gisenyi, et d'ailleurs que les données instrumentales acquises pendant la période du 27 décembre au 3 janvier 2022 mettent en évidence certains faits saillants.

Pour ce qui est de la séismologie, il a été rapporté que le niveau de tremors volcanique (vibrations continues) est élevé, mais de grande ampleur dans le cratère central du Nyiragongo. Quant au niveau d'énergie, il reste élevé, mais stationnaires aux stations séismologiques de Nyiragongo sommet et de Kibati.

Dans ce même bulletin, il a été souligné qu'aux stations de Rusayo et Bulengo, le niveau d'énergie est en augmentation et tend à atteindre le niveau d'énergie à Kibati .

''L'activité séismologique est majoritairement constituée des séismes longue période localisés et dans le cratère central du volcan Nyiragongo, à une profondeur variant entre 0 et 15 km. Les séismes tectoniques non ressentis ont été localisés dans le lac Kivu'', peut-on lire dans ce bulletin.

Par ailleurs, il a été souligné du point de vue de la Géothermie et des factures que dans la Zone Shaheru-Mudjoga-Kibati, la température dans les sites des mesures reste toujours élevée, variant entre 42 et 400 °C.

Et de la Géochimie, il est souligné que depuis le 18 décembre dernier, l'activité de panache de gaz dans le cratère central du volcan Nyiragongo est demeurée permanente

Enfin, il a été rapporté que les deux volcans actifs de la chaîne de Virunga dont le Nyiragongo et le Nyamulagira demeurent en activité. Ainsi, l'OVG intensifie des observations des descentes sur terrain et de son niveau de surveillance tout en rappelant que le niveau d'alerte est le jaune qui est la vigilance.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *