VL1 : Une nouvelle désillusion pour les Toupamaros du Dcmp

En panne des résultats depuis le début de la 27ème édition du championnat national , le Daring Club Motema Pembe a de nouveau enchaîné une contre performance ce lundi 01 novembre au stade des martyrs face à l’étoile du Kivu pour sa 5ème sortie.

Les toupamaros ont été tenus en échec (0-0) dans une affiche où l’envie de la gagne était trop élevée dans le rang des immaculés afin de laver l’affront de la défaite face à vclub le mercredi dernier lors du derby Kinois (0-1) et d’une sécheresse en terme des bons résultats en ce début de la saison.

Si la coupe de la confédération sourit aux protégés de Vidye Tshimanga avec une qualification électrique pour la phase des barrages de la dite compétition, le championnat national semble leur tourner le dos.

Comme depuis le début de cette 27ème édition, les visiteurs de l’étoile du Kivu vont se faire remarquer par une résistance farouche derrière et une bonne organisation du bloc pour tenter de faire mal aux verts et blancs.

Malgré sa richesse offensive avec plusieurs bons joueurs percutants dans son effectif, Dcmp n’a pas pu débloquer la situation malgré les occasions obtenues jusqu’au dernier coup de sifflet qui met fin à une affiche sans but.

En véritable trouble fête défendant son statut de néophyte, Étoile du Kivu continue à créer la sensation dans ce championnat qu’il découvre pour la première fois avec un plein des nuls.

Après Renaissance (battu), v.club (nul) la troisième victime Kinoise dans le rang des grosses écuries de ce championnat n’a pas dérogé à la règle.

Depuis son unique victoire arrachée face à l’As.Simba de Kolwezi le 22 septembre dernier (0-2), c’est une forte crise des résultats qui s’installe au sein du club vert et blanc de la capitale qui occupe la 15ème place sur les 20 participants avec seulement 5 points en 5 sorties dont deux défaites.

L’Etoile du Kivu de son côté grâce à ce résultat passe désormais de la 13ème à la 11ème place du classement avec 6 unités.
Un début de saison chaotique pour les immaculés.

Taz Mayimona Russell

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *