Vaccins :Pourquoi BioNTech a choisi le Rwanda et le Sénégal pour installer ses nouvelles usines

Gauche à droite: le président sénégalais, Macky Sall et le président Rwandais, Paul Kagame. Ph. Tiers

Le laboratoire allemand BioNTech a dévoilé vendredi ses intentions d'installer « l’année prochaine » de sites de production de vaccins à ARN messager en Afrique, notamment au Sénégal et au Rwanda. Le géant Allemand va y produire les vaccins à ARNm contre le paludisme et la tuberculose actuellement en développement. Une façon pour le laboratoire de « soutenir l’approvisionnement en vaccins des pays membres de l’Union africaine » (UA), selon un communiqué parvenu à ELECTION-NET.COM.

Il s'agira de premières usines de production de vaccins en Afrique.

Ce choix a été pris après une recommandation en ce sens du Centre de contrôle et de prévention des maladies du continent (Africa CDC), qui dépend de l’UA. Le directeur et cofondateur de BioNTech, Ugur Sahin, s’est dit « confiant », après une réunion à ce sujet à Berlin, que le début des installations puisse intervenir « à un moment l’année prochaine ».


« BioNTech réaffirme son engagement de produire sur le continent africain les vaccins à ARNm contre le paludisme et la tuberculose actuellement en développement », ajoute l’entreprise, qui s’est alliée à l’américain Pfizer pour produire son vaccin contre le Covid-19.

Le laboratoire, basé à Mayence, dans l’ouest de l’Allemagne, avait annoncé fin juin qu’il comptait appliquer la technologie prometteuse de l’ARN messager au paludisme, avec des essais cliniques dès l’an prochain.

Causé par un parasite transmis par les moustiques, le paludisme reste une maladie infectieuse redoutable, particulièrement en Afrique et chez les jeunes enfants, provoquant environ 400 000 morts par an.

« Il s’agit d’un jour historique dans notre combat pour l’accès au vaccin », a déclaré le président sénégalais Macky Sall, tandis que son homologue rwandais Paul Kagame a salué, à l’issue de la réunion à Berlin, l’initiative et « la vision » de BioNTech d’installer une production en Afrique.

Le Rwanda et le Sénégal font partis de 20 pays au monde ayant mieux géré la pandémie du Coronavirus.

Nelly E,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *