Urgent, RDC : Félix Tshisekedi décrète l’État de siège

Le Chef de l’État de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de décréter l’État de siège dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri secouées par l’insécurité.

C’est le ministre de la communication et Médias, Patrick Muyaya qui l’a annoncé via la télévision Nationale, RTNC dans son compte-rendu du conseil des ministres tenu le vendredi, 30 avril 2021 à Kinshasa.

Cette décision tombe après avoir consulté le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde et les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat que le Président de la République a pris cette décision en invoquant l’article 85 de la constitution.

Fortement critiqué pour sa gestion de la situation sécuritaire dans l’Est du pays héritée de ses prédécesseurs, Félix Tshisekedi avait promis que face à la gravité de la situation, d’importants moyens devront être déployés dont la coopération avec les Kényans ainsi que le renforcement des capacités des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, Fardc. Lors de son récent séjour à Paris, le dirigeant congolais avait évoqué la situation avec son homologue français, Emmanuel Macron qui avait aussi promis un soutien.

José-Junior Owawa