Union sacrée: malaise au sein de la nouvelle coalition du président Félix Tshisekedi en pleine phase de formalisation

Félix Tshisekedi, Président de la République Démocratique du Congo/ photo tiers

Un bon vent ne souffle au sein de la nouvelle coalition, «Union sacrée pour la Nation » encore en gestation, à l'initiative du président de la République, Félix Tshisekedi, après sa rupture d'alliance avec le FCC de son prédécesseur Joseph Kabila Kabange.   

Selon l'entourage de Bahati Lukwebo, il n'ya pas de grande considération envers le sénateur dans ce processus de matérialisation de la nouvelle plateforme devant conduire au futur gouvernement dit d'union sacrée.

La récente rencontre entre le président de la République Félix Tshisekedi et deux de leaders de la Coalition Lamuka, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, sans invité l'homme du Sud-Kivu, présage un mauvais départ à l'Union sacrée. 

Bien que n'étant pas invité à cette réunion avec Katumbi et Bemba, Lukwebo reste confiant et entend rencontrer l’initiateur de l’Union Sacrée de la nation, Félix Antoine Tshisekedi, afin d'harmoniser autour de certaines questions dont celle avec la dissidence dont certains membres sont au gouvernement.

Mais selon les informations d'Election-net, le président aurait même délégué Jean-Marc Kabund, pour lui rassurer de la situation.

Patrick Félix Abely