Union sacrée : le député Daniel Mbau appelle ses collègues à la responsabilité

Daniel Mbau, Député national de la République Démocratique du Congo/ photo Enet/ Lievin Luzolo

Après l'adresse à la nation du Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi dimanche 6 décembre, le député national Daniel Mbau délie sa langue et appelle ses collègues à tirer la leçon en toute responsabilité sans cosmetisme.

"L'épée de Damoclès est désormais suspendue sur les députés nationaux. C'est à eux de faire le choix entre la dissolution qui est le chômage collectif anticipé et l'Union sacrée qui est la voie vers le recadrage institutionnel. À chacun de tirer la leçon en toute responsabilité sans cosmetisme", écrit cet élu national sur son compte Twitter consulté par election-net.com

"Avec la nouvelle génération, faisons la politique autrement !", lance Daniel Mbau Sukisa député national du MLC-ADN.

Dans son adresse à la nation, Félix Tshisekedi a invité les sénateurs et députés dans le cadre d'une union sacrée, de réunir toutes leurs bonnes volontés pour donner un nouvel élan au destin de la nation.

Peu avant, Félix Tshisekedi a promis de nommer un informateur qui va identifier une nouvelle coalition réunissant la majorité absolue des membres au sein de l'Assemblée nationale.

Au cas contraire selon Tshisekedi, fort de ce que les raisons de dissolution sont réunies en ce qu'il existe effectivement une crise persistance cristallisée notamment par le refus du parlement de soutenir certaines initiatives du gouvernement, il userait des prérogatives constitutionnelles pour revenir au peuple et demander une majorité.

Jean-Paul Tshimanga