Tunisie-FITA 2021 : Didier Budimbu présente les opportunités dont regorgent la RDC en terme d'investissements en hydrocarbures

Didier Budimbu entouré des partenaires économiques. Ph cellcom Hydrocarbures.

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu Ntubwanga, a pris part à la 4e édition de la Conférence internationale Financing investment and trade in Africa (FITA) 2021, dans la capitale tunisienne.

Ce forum, qui s'est déroulé du 24 au 26 juin 2021, a planché sur des mécanismes de financement des opérateurs économiques africains dont l'objectif est de permettre aux pays du continent noir de se redéployer dans la perspective du post-Covid-19. Ces assises initiées par Tunisian african business council (TABC) sous le thème "La décennie de tous les défis" ont fait en plein des participants regroupant pas moins de 5 000 opérateurs économiques.

Le ministre des Hydrocarbures, représentant la RDC faisant partie des panelistes ayant profité de cette occasion accordée aux 30 pays subsahariens pour présenter les plans de développement économiques, les projets d’investissements structurants en PPP, ainsi que leurs modalités de financement.

Belle opportunité pour Didier Budimbu qui lui a permis de présenter les atouts de son secteur aux institutions financières panafricaines et des opérateurs économiques en vue de possibles financements des projets d’investissement au regard des potentialités dont regorge la RDC.

D'entrée, Didier Budimbu a concrètement mis en avant le projet d’appel d'offres des 16 blocs pétroliers ainsi que les 3 blocs gaziers à mettre sous peu sur le marché avant d'inciter les opérateurs économiques présents à tirer profit des avantages qu'il y a d’investir notamment dans le domaine d'électrification en RDC par le gaz.
Faisant plus que réciter son chapelet, le ministre congolais des Hydrocarbures a appuyé son argumentaire dans la perspective de la mise en route effective des pipelines précisément dans la partie orientale et centrale du pays en vue d'améliorer le transport et la desserte du carburant vers les grands centres de consommation.

A l'issue de la conférence, Didier Budimbu, à l'instar d'autres invités de marque, a eu un échange avec le chef de l'État tunisien, par ailleurs parrain de FITA 2021, Kaïs Saïed.

La présente édition (4e du nom très réussie à l'image de ses devancières), qui se clôture ce samedi, s'est présentée comme une circonstance idéale pour renforcer les liens de partenariat et multiplier les échanges entre les opérateurs économiques vu les enjeux et les défis communs.

Election-net.com/Cellcom hydrocarbures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *