Tueries de civils : les ressortissants de l'est dans la rue à Kinshasa

Clovis Mustuva, militant de la LUCHA lors de la manifestation à Kinshasa

En date du 13 septembre prochain, les ressortissants de l'est de la République Démocratique du Congo projettent une marche dans la capitale congolaise, Kinshasa.

Le mobile de cette marche est la situation sécuritaire moins rassurante qui sévit dans plusieurs provinces de l'est, principalement dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, rapporte Clovis Mustuva, un des ressortissants de l'est.

"Les offensives n'ont pas été menées contre l'ennemi; des moindres défensives sous un renseignement défaillant ont rendu beaucoup plus nuisible l'ennemi qui va
jusqu'à extreminer certaines agglomérations et couper certaines routes", s'indigne-t-il avant de souligner :

"Les axes routiers sont devenus des véritables mouroirs sous contrôle de l'ennemi notamment les axes : Komanda-luna, Beni-Komanda, Maimoya-Samboko… Plusieurs véhicules des commerçants ont été incendiés dans ces tronçons précités ; les agriculteurs n'ont plus accès à leurs champs. Une situation qui a rendue misérable et pauvre la population de ces deux provinces.

Sur ce, il argue : " nous avons jugé mieux de faire une marche pacifique ici à Kinshasa pour dénoncé cette montée d'insécurité dans cette partie du pays. Congolais, Congolaise vivant à kinshasa, les images que vous voyez sur Beni, irumu,… sont très vraies".

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *