Tueries de 16 civils en plein état de siège à Beni : L'armée réagit

Antony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1. Photo ENET/ Dieubon M.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) réagissent après l'attaque des rebelles ADF près d'Oïcha en territoire de Beni au Nord-Kivu. Si l'assaut a été lancé dans l'après-midi du jeudi dernier, il a coûté la vie à 16 civils.

Ce vendredi 23 juillet 2021, le porte-parole des opérations Sokolo1 rassure que la situation sur place est "sous contrôle de l'armée régulière". En plus, poursuit-il, lors de l'embuscade survenue en plein état de siège, l'armée a réussi à sauver quelques rescapées.

"Nous avons échangé avec les rescapés, ils disent que grâce aux FARDC, ils ont eu la vie sauve", dit-il.

L'occasion faisant le larron, le lieutenant Antony Mualushayi invite les chauffeurs au respect des consignes édictées pour sécuriser les usagers de la route où les assaillants ont mené l'embuscade car, souligne-t-il, le chauffeur du véhicule embusqué n'a pas respecté les mesures déjà prises.

"Nous condamnons ce qui s'est passé…. nous regrettons, car le chauffeur n'a pas respecté les consignes sécuritaires données par le commandant en place. Il avait déjà été décidé que les chauffeurs n'empruntent pas cette route pour des heures précises… ça ne sert à rien quand il est déjà 15 heures 30 de fréquenter cette route", a-t-il renchéri.

Dieubon Mughenze depuis Beni

1 thought on “Tueries de 16 civils en plein état de siège à Beni : L'armée réagit

  1. A beni, la situation est toujours au control apres chaque tuerie. Mais pourqoui nos forces n'ont jamais su maitriser ce meme control pour la paix de notre region.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *