Tueries à Beni : ''Même la télévision nationale continue à en faire un non événement…'' (Me Sekera K.)

Me Sekera Kivasuvwamo cadre au sein du Rcd/KML. Photo de Tiers

Les récentes tueries dans le Territoire de Beni, précisément à Mbau, où 11 personnes dont 10 civils et un militaire, la nuit du dimanche 20 septembre à ce lundi 21 septembre 2020 ont perdu la vie, sont commentées par plusieurs personnalités politiques au pays comme à l'extérieur du pays, de manières différentes.

Me Sekera Kivasuvwamo, cadre au sein du parti politique Rcd/KML, est de ceux-là qui ont apporté leurs opinions sur ce énième massacre.

Exprimant sa déception, celui-ci a fait savoir que du temps de Joseph Kabila comme actuellement, les tueries de Beni continuent à passer comme des faits anodins.

''Même la Télévision publique Nationale continue à en faire un non-événement comme si nos vies ne comptaient pas'', regrette-t-il

Par ailleurs, il a fait savoir que les personnes non sensibles continuent à prétendre que ce sont les victimes qui s'entretuent comme ''si certains enfants égarés qui peuvent être utilisés contre leurs propres frères et sœurs pourraient constituer un motif pour laisser les gens être tués !'', a-t-il indiqué.

Enfin, il a insisté pour que si le président actuel ne mobilise ses efforts pour mettre fin à ces massacres ''je ne vois pas pourquoi on le soutiendrait dans la partie Grand-Nord de la Province du Nord-Kivu aux élections qui viennent s'il postule'', prévient-il.

''Il n'y a pas de RDC sans Beni et les autorités de ce pays doivent nous prouver que nos vies comptent et qu'ils sont capables de nous sécuriser !'', a-t-il conclu.

Prince Bagheni