Tueries à Beni : Le nouveau ministre de la défense s’exprime

Corps d'un civil tué par les ADF/Photo de tiers

C’est un message d’espoir que Gilbert Kabanda Kurhenga, nouveau ministre de la Défense a lancé à population de Beni où les rebelles ADF massacrent des civils depuis plus de cinq ans.

Selon lui, le président de la République met dans ses priorités, la situation qui prévaut dans la zone précitée. Ce, pour paix durable après des moments tumultueux des tueries.

“Le Président de la République a notamment opéré un changement au ministère de la Défense nationale, parce que sa première préoccupation consiste à mettre fin aux massacres des populations de Beni qui ridiculisent énormément notre pays. Et donc, la première tâche sera d’identifier cet ennemi. C’est alors qu’on pourra mettre en place les mécanismes pour le combattre”, a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à la radio Okapi.

La région de Beni secouée par les tueries, a perdu nombreux civils. Le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) indique qu’au cours d’une plus de mille personnes ont péri dans différentes circonstances.

Dieubon Mughenze