Tuerie d'un étudiant congolais en Inde : la population brûle et pille les Indiens à Lubumbashi

La ville de Lubumbashi. Ph de tiers.

Beaucoup des magasins et supermarchés appartenant aux ressortissants indiens sont vandalisés depuis l'avant-midi de ce mercredi à Lubumbashi. Ce mouvement sporadique qui a faiblement commencé ce matin vient de prendre de l'ampleur en début d'après-midi.

Selon des témoignages, beaucoup d'hommes d'affaires indiens craignaient déjà des débordements depuis le matin, aussi ils n'ont pas ouverts leurs magasins au centre-ville de Lubumbashi.

Selon certains de leurs travailleurs, leurs patrons ont refusé d'ouvrir par crainte de représailles des congolais après le décès d'un étudiant de la RDC en Inde.

La police tente de calmer et maîtriser la situation mais les activités économiques restent paralysées.

Pendant ce temps, le climat reste tendu et tous les magasins des sujets asiatiques sont toujours fermés.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *