Tshopo : "Triste journée pour les médecins non primés et non alignés" (Déclaration)

Collectif des médecins non primés et non salariés de la Tshopo ©Pompon BEYOKOBANA/election-net.com

Le 08 Juillet 2020 est une triste journée et qui restera à jamais gravée dans les anales de l’histoire sanitaire de la RDC, estiment les médecins non primés et non salariés de la province de la Tshopo.

Selon ces médecins, la tristesse s'explique par le fait que malgré qu’ils sont déjà programmés pour l’alignement à la prime de risque, ils sont pour la nième fois obligés de faire recours à la rue et abandonner les malades à leur triste sort, simplement parce que le Gouvernement Congolais a du mal à honorer spontanément son engagement pris et réaffirmé au vu et au su de tous par le biais du Ministre de la Santé Publique.

Collectif des médecins non primés et non salariés de la Tshopo ©Pompon BEYOKOBANA/election-net.com

Bien qu’interdit par le maire de la ville pour cause d’Etat d’Urgence sanitaire et à cause de la crise observée entre les deux institutions provinciales, ces médecins non primés et non salariés ont contournés la décision et dans le respect des gestes barrières pour exprimer leur désapprobation à la déconsidération dont ils sont sujets auprès de leur employeur, l’Etat Congolais, faisant des Médecins des personnes à mépriser car, obligés de vivre quasiment dans la mendicité, les exposant de ce fait aux critiques de tout bord et sapant ainsi la noblesse de leur profession médicale.

Dans un mémorandum adressé au président de la république et déposé successivement à la mairie, à l’assemblée provinciale et au gouvernorat de province, ces médecins non primés et non salariés recommandent à Félix Tshisekedi de se rappeler de sa ferme promesse faite à tous les Médecins Congolais au travers le Collectif, celle de voir tous les médecins œuvrant au compte du Gouvernement Congolais être alignés et être payés effectivement.

Ils demandent également au président de la république d’instruire le Gouvernement de la République de passer à la phase de la paie effective des Médecins nouvellement programmés pour l’alignement à la prime de risque, dont les listes ont été rendues publiques par le secrétariat général à la santé et transmises au Ministère du Budget qui traine à amorcer le processus conduisant à la concrétisation de la paie.

A travers ce mémorandum, ces médecins précisent que l’effectivité de leur paie doit intervenir en ce mois de Juillet 2020 car, ils estiment avoir attendu trop longtemps et n’en peuvent plus, surtout en cette période où ils sont les plus exposés avec leurs familles au risque de la pandémie à Covid-19, contrairement à plusieurs autres agents de l’Etat Congolais.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani