Tshopo/méningite : plus de mille sept cents cas rapportés dont 195 décès

L'épidémie de la méningite continue à faire rage dans la province de la Tshopo et plus précisément à Banalia, cité située au Nord-Est.

En date du 08 octobre 2021, au totale 1.735 cas présumés ont été rapportés dont 195 décès. Une situation qui a alerté les responsables dans les secteurs de la santé.

Aujourd’hui, environ 150 000 personnes dont la tranche d’âge varie entre 1 à 49 ans, de la zone de santé de Banalia, en province de la Tshopo), sont en train d'être vaccinées contre la méningite à méningocoque.

Et ce, dans le cadre d’une vaste campagne organisée par le Ministère de la Santé, Hygiène et Prévention, avec le soutien de l’OMS, l’UNICEF, CDC, MSF-CH et Gavi pendant 5 jours. Cet immense effort de vaccination se concrétise après l’obtention par la RDC de 187.460 doses de vaccins (MENACTRA) contre la méningite ainsi que du matériel de vaccination auprès de l’International Coordinating Group (ICG).

‘‘La tenue de cette campagne de vaccination réaffirme notre détermination de sauver des vies, de prévenir les hospitalisations et de réduire les nouvelles infections et les séquelles’’, a déclaré le Chargé du Bureau de l’OMS en RDC, Dr Amédée Prosper Djiguimdé.

Depuis le début de l’épidémie, des cas présumés de méningite ont été signalés dans toutes les 20 aires de santé de Banalia, la zone de santé la plus touchée, à environ 130 km au nord de Kisangani, chef-lieu provincial de la Tshopo. Mais l'épidémie reste contenue dans ladite zone de santé avec quelques cas rapportés dans la zone de santé voisine de Bengamisa.

Pompon BEYOKOBANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *