Tshopo : les mouvements citoyens mobilisent pour dénoncer la cacophonie au sommet de la province

Quelques membres des organisations citoyennes de la Tshopo © Pompon BEYOKOBANA /election-net.com

Des mouvements citoyens le parlement Débout, Filimbi, Bomoko ainsi que le Mouvement des Indignés de la Situation Sécuritaire MISS, seront dans la rue mardi 28 juillet 2020 prochain.

Dans une lettre d'information adressée au maire de Kisangani, Ces organisations citoyennes projettent une marche pacifique pour dénoncer la cacophonie qui s'observe dans la province après la motion de censure initiée par les députés provinciaux contre le gouverneur de la Tshopo. En outre cette s'inscrit également dans le but de prôner la bonne gouvernance à la tête de la province.

"Cette marche partira du rond-point stade en passant par le rond-point bercail, rond-point Congo Palace, rond-point Pars, place des Martyrs,rond-point du Canon, rond-point ACKIS, parking Kabondo, DGRPT avec comme point de chute l'Assemblée Provinciale ou un mémorandum sera lu et déposé" indique cette lettre.

Cependant, ces mouvements citoyens demandent au maire de Kisangani, Jean Louis Alaso de prendre des dispositions utiles pour l'encadrement de cette marche pacifique qui du reste ,se déroulera dans le respect des mesures barrières.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani