Tshopo : les médecins radicalisent leur mouvement de grève à Kisangani

Le syndicat national des médecins de la province de la Tshopo optent pour la radicalisation de leur grève avec la polarisation des urgences. A l’issue d’une assemblée générale organisée dimanche par vidéo conférence à Kisangani, les médecins de tous les hôpitaux de l’Etat ont pris l’option de sécher leurs institutions

Le SYNAMED/Tshopo déplore l’indisponibilité du gouvernement à apporter des réponses satisfaisantes aux préoccupations des médecins dans un bref délai.

Cette radicalisation de la grève va se poursuivre jusqu’à l’obtention de l’engagement du gouvernement à appliquer le nouveau barème avec révision du taux d’équivalence avec le professeur ordinaire à la paie de juillet 2021; la Régularisation de toutes les situations administratives avant fin Aout 2021ainsi que paiement des médecins aux nouveaux grades à partir d’octobre 2021.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *