Tshopo : les enfants orphelins en sit-in chez le gouverneur

Les enfants orphelins, abandonnés et encadrés dans la maison Saint Laurent, qui est une maison d'encadrement des enfants en difficultés, sont en sit-in devant la maison du gouverneur intérimaire de la province de la Tshopo.

En cause, un conflit foncier qui oppose les prêtres de sacré cœur avec un particulier sous le nom de Pecho.

Après un long moment de saga judiciaire, c'est le particulier nommé Pecho qui va gagner le procès au détriment de la maison Saint Laurent, mais également du centre d'encadrement des filles en difficulté, Bakita. N'en pouvant plus attendre, ce particulier aurait alors dans la soirée du 10 octobre envoyé des gens mini des armes blanches pour procéder au déguerpissement forcé des pensionnaires de la maison Saint Laurent.

Le père responsable du centre saint Laurent et autres encadreurs disent avoir été menacés par un groupe d'hommes en armes blanches qui est venu borner une partie de la concession scolasticat. Après les échauffourées entre deux parties, le père Olivier prend la décision de débarquer chez l'autorité provinciale avec tous les enfants de ces deux centres d'encadrement.

Au cours d'un point presse tenu ce lundi 11 octobre 2021 en marge du lancement de la campagne d'inscription ainsi que du maintien des enfants à l'école, le gouverneur intérimaire de la province de la Tshopo a annoncé la convocation de la réunion du comité provincial de sécurité afin de tabler sur la situation.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

1 thought on “Tshopo : les enfants orphelins en sit-in chez le gouverneur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *