Tshopo: la société civile accuse la police de changer les heures du couvre-feu à Lokutu

La population de la cité de Lokutu située à 225 kilomètres de la ville de Kisangani, dénonce ce qu'il qualifie des tracasseries dans la mise en œuvre des mesures prises par le président de la République Félix Tshisekedi.

Dans un micro baladeur  réalisé par élection-net.com, la population de cette cité  accuse  les éléments de la police nationale congolaise de changer  l'heure pour le début du couvre-feu soit de 21 heures pour le ramener soit  à 19 heures ou 20 heures.

Le président de la société civile de Lokutu, estime que population est victime de plusieurs tracasseries policières dont notamment les arrestations dans leurs domiciles, et le paiement d'une amende de 50.000Fc par les personnes arrêtés arbitrairement.

Plusieurs autres cas de tracasserie policière sont signalés rapporte  par le Président de la forces vives dans la cité de Basoko située à 25 Kilomètres de Lokutu mais aussi à Lokumete où la population est arrêtée arbitrairement.

La mesure de couvre-feu a été prise par le gouvernement pour faire face à la deuxième vague de covid 19, le président de la République Félix Tshisekedi à l'issue d'une rencontre avec le comité multisectoriel de lutte contre le coronavirus, décidé d'un l'instauration de couvre-feu sur toute l'étendue du territoire national. Et ce couvre-feu commence de 21 heures à 5 heures locales.

Pompon BEYOKOBANA